Salut à tous,

On me demande beaucoup ce que je pense de la méthode des J, encore appelée « spaced learning » ou « méthode des intervalles » et je vois aussi beaucoup de sujets sur les forums concernant cette méthode. Je vais donc vous dire ce que j’en pense.

Tout d’abord, il faut savoir que je n’ai pas utilisé cette méthode pour mon année de PACES même si on utilise TOUS plus ou moins fidèlement et directement cette méthode.

Vous n’êtes pas sans savoir que « la répétition est la mère de l’apprentissage » et cette citation part d’un constat très simple et scientifique : la capacité de mémoire décroit dans le temps.

Une information que vous avez appris à un temps t sera un peu plus oubliée à un temps t+1, encore un peu plus oubliée à un temps t+2, etc.. si il n’y a pas eu une nouvelle exposition à cette information. C’est ce qu’on appelle « la courbe de l’oubli » ci-dessous que l’on doit au psychologue allemand Hermann Ebbinghaus.

méthode des j

D’ailleurs, vous verrez à la fin de votre PACES à quel point on oublie très vite tous nos cours. Malgré le temps incroyable que vous aurez passé dessus, vous vous rendrez compte à la fin du S2 que les cours du S1 sont déjà bien loin, vous vous rappellerez des cours dans l’ensemble mais ne comptez pas sur votre mémoire pour vous rappeler des détails qui étaient si précieux pour les QCM…

Une des solutions à ce problème serait donc la fameuse méthode des J.

Qu’est ce que dit la méthode des J ?

Elle dit qu’il faut revoir les cours selon un intervalle bien précis et quadrillé au jour le jour. Certains disent qu’il faut revoir un cours à J0, J2, J7, J14 (3 répétitions), d’autres à J0, J3, J10, J30, J60 (4 répétitions). Si on regarde bien la courbe de l’oubli de Ebbinghaus, lui recommanderait 5 répétitions pour se rappeler théoriquement de 90 à 100% du cours.

« On dit qu’il faut répéter une information au moins trois fois pour être capable de la retenir et que 99% des notions que l’on a apprises seront oubliées en 1 mois si nous ne faisons aucun effort particulier. »

Extrait de « PACES : Présentation, Conseils et Secrets bien gardés de ceux qui réussissent du premier coup ! »

Dans la réalité des faits, la méthode des J est-elle viable ? Oui et non.

Il n’y a aucun secret, quand je répète que le secret de la réussite en PACES est l’organisation, la méthode d’apprentissage en fait partie et il est indéniable qu’il faut reprendre plusieurs fois ces cours de manière intelligente pour en retenir le maximum le plus rapidement.

La bonne raison pour suivre la méthode des J

  1. C’est une « bonne » méthode pour se cadrer si la transition entre le lycée et la fac est difficile. Il n’y a qu’à reporter bêtement dans un emploi du temps quel cours on doit réviser le jour même et puis c’est tout. On ne se prend pas la tête et on suit à la lettre ce qu’il y a écrit sur l’emploi du temps. Cela est personne-dépendant mais je ne suis pas fan de cette « mentalité » et je pense qu’il faut être un peu plus stratège que cela pour augmenter ses chances de réussite.

Les bonnes raisons pour NE PAS suivre la méthode des J

  1. Elle est très chronophage et peut parfois rentrer difficilement dans l’emploi du temps. Avec la méthode à J0, J2, J7, J14, on peut se retrouver certains jours avec jusqu’à 8 cours par jour à revoir en plus de ceux du matin à la fac, ça devient difficile d’un point de vue logistique en partant du principe qu’il faut 2h par cours. Alors oui, je suis entièrement d’accord, un cours qu’on a déjà vu 1 fois, 2 fois ou 3 fois ne mettra pas autant de temps à revoir que si c’était la première fois qu’on le voyait mais faisons le calcul.

Exemple : travail personnel sur une journée d’un mercredi :

• 2 cours de 2 heures le matin en amphi = 4 heures l’après midi
• les 2 cours du J2 (lundi) = 3h l’après midi (1h30 chacun)
• les 2 cours du J7 (mercredi dernier) = 2h l’après midi (1h chacun)
• les 2 cours du J14 (mercredi d’il y a 2 semaines) = 1h30 l’après midi (45 minutes chacun)
= 4h + 3h + 2h + 1h30 = 10h30 de révisions personnelles + 4 heures d’amphi le matin = 14h30

Ca ne paraît pas possible à tenir et là encore, on a tenu son emploi du temps bêtement et si il y a des colles ou des concours blancs à préparer, c’est un peu difficile à envisager…

2. Dans la méthode « J0, J3, J10, J30, J60 », quand on arrive à la fin du semestre, on n’a pas forcément les J30 et les J60 pour revoir les cours plusieurs fois avant le concours ce qui voudrait dire qu’on néglige les derniers cours du semestre ?

méthode des j

3. Appliquer cette méthode, c’est considérer que toutes les matières sont égales entre elles… Donc la biocellulaire au coefficient 8 vaut pareil que la biologie moléculaire au coefficient 4  en terme de temps accordé ? Pourtant un QCM validé en biocellulaire vaut 2 QCM validés en biologie moléculaire… Je ne dis pas qu’il faut négliger les matières qui ont un plus petit coefficient, je dis juste que ce n’est pas très judicieux. Work Smart…

4. Au delà des coefficients, chaque cours ne nécessite pas le même travail… Certains seront plus faciles à vos yeux, d’autres seront plus corsés. Passer du temps inutilement sur un cours trop facile et ne pas en passer suffisamment sur un cours difficile parce que votre emploi du temps vous a dit de faire comme ça, ce n’est pas très intelligent non plus…

Comme je vous disais dans l’introduction de cet article, je ne me suis pas servi de cette méthode qui est selon moi désuète et surtout pas adaptée à un concours tel que celui de PACES même si on se sert tous du principe de base : revoir plusieurs fois les cours.

Cette méthode est trop « facile » (entre guillemets) et si la solution à la réussite était la réalisation d’un emploi du temps, ça se saurait. Je vois déjà ceux ayant réussi en suivant à la lettre cette méthode m’attaquer ! 😉

Soyez plus stratèges, work smart et ne cherchez pas à trouver une solution miracle, la meilleure méthode est celle qui vous convient ! N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous pensez personnellement de cette méthode, si vous l’appliquez et pourquoi ! 😉

Pour plus de conseils sur l’organisation et la méthode que j’ai adopté durant mon année de PACES, n’hésitez pas à télécharger mon livre ICI.

 

A votre succès,

Raphaël CARTENI

15 Réponses

  1. kamal

    Salut Raphael,

    Je ne connaissais pas cette méthode et je la découvre sur ton blog.
    Ton point de vue est intéressant !

    Répondre
  2. Gaëtan

    Salut Raphaël,
    L’essentiel, c’est bien de trouver la méthode qui nous convient et d’être or- ga- ni- sé 😉

    Répondre
  3. Tancrède

    Bonjour Raphaël

    Merci pour cet article très instructif, étant moi même étudiant, je recherche bien sûr la manière la plus efficace possible pour étudier mes cours 😉 Au précédent quadrimestre, j’étudiais mes cours presque tous les jours, mais ça été compliqué pour moi de tenir le rythme (j’ai quand même tout réussi), ce qui fait que je cherche une nouvelle méthode. Ton article m’y a aidé, car je sais au moins quelle méthode je n’utiliserais pas 😉

    Tancrède

    Répondre
  4. Sebastien

    Salut,
    work smart, ça parait évident. Je pense que l’éducation joue un grand rôle dans l’approche de l’apprentissage et du travail en général. Si l’ambience familiale est plutôt orientée « besogne », on a vite fait de passer à côté du « smart au profit du « hard » et l’on s’épuise.
    Merci pour cet article.

    Répondre
  5. Alex

    Bonjour Raphaël,

    Merci pour ton partage d’expérience, sa m’ouvre l’esprit a d’autre possibilité.
    C’est une méthode qui m’était un peu étrangère jusqu’à présent.
    Tu m’à éclairé!

    à bientôt

    Répondre
  6. mohamed

    merci pour tes conseil, aurait tu une methode pour lire plus vite car la lecture des cours est une activité gourmande en temps, temps qui pourrait être utiliser à autre chose

    Répondre
  7. florent

    salut,
    je ne connais pas cette méthode; Je me concentre sur mon organisation ainsi que ma plage de productivité qui est pour moi tôt le matin je me suis rendu compte avec le temps que j’ était bien plus performant au réveil ainsi que les 3H qui suivent

    Répondre
  8. pierre

    Bonjour Raphaël,

    Je te remercie de m’avoir fait découvrir cette méthode que j’ignorais.
    Pour ma part lors de mes études je bossais mes cours juste avant de me coucher.
    Et j’enregistrais mes cours sans effort car le sommeil contribue à consolider la mémorisation et, ainsi, à faciliter l’apprentissage.

    à bientôt

    Pierre

    Répondre
  9. Vincent

    Bonjour Raphael
    C’est clair que même avec cette méthode, le « work smart » s’applique. J’avais personnellement fait cela pour les concours des écoles d’ingénieur que j’ai passées il y a quelques années. La première chose que j’avais fait avant le début d’année scolaire était de dépouiller les sujets des 4 ou 5 dernières années des concours que je voulais passer, de regarder les coefficients de chaque matière, … j’en avais tiré quelques impasses, des priorités, … et ça a très bien marché!
    Vincent

    Répondre
  10. bedon

    C’est marrant (ou pas). J’ai fait de longues études qui m’ont value de nombreuses heures de travail personnel et je n’ai jamais entendu parler de la méthode de J. Ton article est intéressant. Merci de partager ton savoir.

    Répondre
  11. Mehdi

    Merci pour cette méthode,

    Je vais essayer de la mettre en application dès à présent pour être plus « percutant » lors de toutes mes interventions !

    Répondre
  12. Noémie

    J’applique personnellement un méthode quasi équivalente, je fais un emploi de temps pour la semaine et je case des nombres d’heures proportionnels au coeff des matières.
    J’aime bien le fait d’être encadrée et de « suivre » (même bêtement) à la lettre un emploi du temps, quand on est livré à nous même ça nous permet d’être moins perdu. J’ai bossé comme ça un mois avant le bac et je compte garder la même méthode pour la paces.
    J’ai assez confiance en cette méthode rigoureuse.

    Répondre
    • DUPONT

      Bonjour, je ne suis pas en PACES mais je pense que, pour travailler vite, il faut se baser sur les étudiants qui le doivent 🙂 Il me semble que ta méthode n’est pas si « bête » puisqu’elle permet de tenir compte des coefficients. De plus, tu parles de « révisions » et non de « relectures » toutes simples 😉 J’aimerais bien en savoir plus sur ta méthode. Pourrais-tu m’en dire plus stp ?

      Répondre
  13. Niels

    Salut bon j’ai encore un peu de temps devant moi avant la paces (je suis en 1ère S) j’y arrive très bien, j’ai toujours eu des facilités et donc jamais vraiment travaillé mais maintenant j’aimerai me servir du lycée pour justement trouver la méthode qui me convient. La méthode des J utilisée de façon « smart » ne me paraît pas une trop mauvaise idée si on tien compte des coeffs etc. Du moins un bon départ aha. Seulement Comme marine plus haut j’aimerai savoir qu’est ce que tu fais quand tu révises (et non pas Relis). Est ce que tu recopies les cours ou tu les recopies mais uniquement les titres et les Mots importants etc ?
    Merci pour ton article

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.