Si vous avez le mérite (et non pas la chance) d’avoir votre première année de médecine, il vous restera une petite étape avant de pouvoir crier haut et fort que l’année prochaine, vous serez en P2 ! Cette petite étape, c’est celle du stage d’été d’une durée de 3 semaines. CHU, petit hôpital ou même maison de retraite, vous ne choisirez pas vraiment. Je vais pour ma part vous parler de mon expérience, l’expérience d’un mec qui a eu la chance de tomber dans une maison de retraite (EHPAD). Youpi. Youpi car on pouvait également tomber sur de la chirurgie, cardiologie, pédiatrie et youpi car on m’a dit, qu’en gros, j’avais eu le pire et que j’allais torcher des c*ls.

Certes, mon expérience en maison de retraite était loin d’être des plus joyeuses mais elle avait le mérite d’être très enrichissante et de donner une bonne leçon de vie !

Dans mon service, on trouvait de tout…

Des gens atteints de démence qui se lèchent eux-même, des gens victimes d’AVC, des gens victimes d’Alzheimer, des gens devenus muets, sourds ou aveugles, des gens maniaco-dépressifs, des gens amputés mais aussi malheureusement des gens en bonne santé qui ne sont là que dans le but de terminer leur vie …

Je ne vais pas vous mentir, l’atmosphère générale y était spéciale.

L’équipe par laquelle j’ai été accueillie était formidable, vraiment très gentille, je n’avais pas l’impression d’être de trop et ils m’ont appris beaucoup de choses ! Je les remercie ! Toutefois, on pouvait ressentir au sein de cette équipe un réel raz-le-bol ! En effet, bien que l’organisation soit parfaitement quadrillée, ils n’ont pas le droit d’avoir de retard si ils ne veulent pas être débordés et il y en a presque toujours malgré eux (quand les familles se retrouvent à devenir très lourdes et à contester les actes du personnel par exemple).

On retrouve des tas de caractères différents chez les patients.

Ceux complètement « cons / frustrés / déprimés » (à vrai dire je ne sais ce qu’ils ressentent vraiment pour être ainsi) qui vous insultent, vous frappent … mais également ceux qui sont totalement adorables et qui vous attrapent le bras, la main et veulent juste un peu d’amour.

Ce stage m’a permis de réaliser mes premiers actes médicaux !

stage ehpad

J’ai donc du apprendre à laver quelques patients (je vous passe les détails et je suis vraiment admiratif envers les personnes pour qui ça en est le métier), j’ai réalisé des glycémies (piquer au bout du doigt), réalisé des piqures d’insuline dans le bras, réalisé une prise de sang, réalisé une intra-musculaire mais aussi posé une perfusion en sous-cutanée. J’ai donné à manger aux patients et j’ai également donné les différents médicaments. J’ai instillé des collyres, j’ai pris la température, je les ai pesés, je les ai accompagnés dans divers endroits…

Cerise sur le gâteau, j’ai aussi appris à faire un lit au carré (la honte mais il n’est jamais trop tard pour apprendre comme on dit!)

L’acte qui m’a le plus marqué auquel je n’ai pu qu’assister était la sonde urinaire chez un homme. Pour faire simple : tuyau dans zizi. C’est assez dérangeant (mon mini-malaise en témoigne) et j’avais mal pour le monsieur même si lui était totalement paisible, il était habitué.

Les conditions de vie de ce genre d’établissements…

Je considérerai qu’elles ne sont pas terribles. Le personnel n’a pas le temps de s’occuper personnellement des patients par manque de temps. Ils enchaînent les tâches quotidiennes et puis c’est tout. Les chambres restent simples mais correctes. La nourriture est passable mais pas extraordinaire. Les lieux n’ont rien d’exceptionnel. Les patients manquent surtout d’intérêt, même si des activités sont proposées quotidiennement.

Chose « étonnante », beaucoup de patients cherchent à se barrer et certains arrivent parfois à sortir jusqu’en dehors de l’hôpital !

Les anecdotes et moments forts…

maison de retraite

J’avais ma petite grand mère adorée, elle était vraiment très bien pour son âge, elle était là juste pour attendre la mort. Elle avait dans les 90 ans et marchait, parlait, mangeait encore bien, ne prenait pas de médicaments ! Je la trouvais vraiment adorable ! Et qu’est ce que ça m’a fait plaisir quand elle m’a dit qu’elle avait rêvé de moi ! D’après elle, je revenais de vacances et elle était toute contente de mon retour quant au fur et à mesure que je m’approchais d’elle, elle s’apercevait que j’avais la tête infestée de poux ! WTF ?! 🙂

Il y avait aussi cette petite grand mère dont le regard était totalement vide. Cette femme s’était faite amputée les deux membres inférieurs au fur et à mesure (le pied, puis une partie de la jambe, puis une autre partie jusqu’en haut). Elle ne parlait plus, ne buvait plus, ne mangeait plus, elle se laissait littéralement mourir (on appelle cela un syndrome de glissement). Elle me rendait triste. Un soir où j’étais dans sa chambre, j’ai essayé de lui faire esquisser un sourire en agitant un nounours devant ses yeux (elle adorait les peluches), elle m’a regardé avec son regard totalement vide et un visage totalement indéchiffrable. Un peu plus tard dans la soirée, elle a pris de la température. Le lendemain matin en arrivant dans le service, on m’a appris sa mort. Son visage était devenu si rapidement blanc et s’était déjà raidi lorsque je l’ai vu sur son lit de mort au petit matin. RIP. 🙁

Cette expérience m’a rendu un peu triste. On a beaucoup de mal à s’imaginer qu’un jour on deviendra comme eux. Incapable d’interagir avec le monde qui nous entoure, totalement dépendant des autres et parfois complètement fous !

Je ressortais le soir de cette maison de retraite avec une joie immense, le simple fait de reprendre ma voiture en montant le son de la radio me rendait heureux. Pendant ces 3 semaines, la moindre petite chose pouvait me rendre heureux et le bonheur réside en fait dans les choses simples, on ne se le dit pas assez.

Cet article vous a t-il plu ?

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous attendez de ce genre de stages ou alors ce que vous redoutez le plus ! 😀

A bientôt,
Raph

14 Réponses

  1. Clémence.P

    Ca a dû être super intéressant quand même… Et dans les autres stages, qu’est-ce qu’on peut y faire ?

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Clémence, merci pour ton commentaire! Si tu tombes sur de la chirurgie cardiaque, neurologie etc., tu ne feras que regarder ou assister (en donnant/préparant le matériel par exemple) mais sûrement pas plus! Si tu tombes sur de la pédiatrie, là, ça sera plus simple pour toi de prendre part aux activités! 🙂

      Répondre
  2. NOLET

    En fait ce stage permet d’avoir un premier contact avec le patient si j’ai bien compris ^^ Est-ce que les places sont attribuées en fonction du classement ?

    Répondre
    • Raphaël

      C’est exactement ça! Plus ou moins, oui. En fonction de ton année à la fin de la PACES, tu pourras choisir la ville dans laquelle tu voudras faire ton stage et tu seras affecté ensuite dans un service (indépendamment de ton choix). Du moins, c’est comme ça que ça s’est passé dans ma fac! 🙂

      Répondre
    • Raphaël

      Salut Samuel! Je suis arrivé 81ème! J’ai simplement pu choisir la ville de mon stage car le stage est choisi aléatoirement! 🙂

      Répondre
  3. Cécile

    L’expérience a due vraiment être très enrichissante! Après une année à trimer comme un esclave (^^), ça doit être vraiment agréable d’avoir ce premier vrai contact concret avec le monde de la médecine. C’est comme la « récompense » pour cette année d’efforts j’imagine, non? Ca doit encore plus faire prendre conscience de la réalité du métier, et le fait d’être impliqué directement comme ça, comme si on était déjà dans l’arène doit être tout simplement…magique.
    Mais est-ce que ce stage s’effectue à la même période de l’année dans toutes les facs? Je n’en avais jamais entendu parler avant concernant la fac de Lyon Est!

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Cécile, oui, c’est un peu comme une récompense comme tu dis! :p
      Normalement oui, ça s’effectue pendant les vacances d’été et cela pour toutes les facs sauf cas particulier, je pense qu’à Lyon aussi il y en a.. 🙂

      Répondre
  4. SUZIE

    TON TÉMOIGNAGE EST VRAIMENT TRÈS INTERESSANT, CETTE EXPÉRIENCE A DU ÊTRE TRÈS ENRICHISSANTE. JE ME DEMANDAIS SI, LORSQUE ON EST EN P1 FILIÈRE SAGE-FEMME, LE STAGE DE FIN D’ANNÉE EST AUSSI DÉFINI ALÉATOIREMENT OU BIEN IL EST FORCÉMENT DANS UNE MATERNITÉ OU QUELQUE CHOSE EN RAPPORT AVEC LA MAÏEUTIQUE.

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Suzie !
      Pour les sages femmes, le stage se fera forcément dans un service en adéquation avec la profession, tu ne te retrouveras pas en maison de retraite ! Par contre, il y ait de fortes chances qu’il ne se fasse pas pendant l’été mais plutôt lors de la rentrée ! 🙂

      Répondre
      • SUZIE

        Merci de ces précieux conseils ! Pourquoi le stage ce fera-t-il plutôt à la rentrée ?

      • Raphaël

        En fait, ça dépend de ta fac et il faut que tu te renseignes directement auprès de celles-ci : certaines ont décidé tout simplement que ça se ferait pendant la deuxième année de sage femme et pas pendant l’été, certaines font faire des gardes pendant l’été, certaines ne peuvent tout simplement pas le faire l’été pour des raisons logistiques étant donné que les étudiants en médecine sont déjà nombreux dans les services l’été…

  5. Johanna

    J’ai adoré ton témoignage Raphaël, on voit vraiment que ça t’a touché et ce contact avec les patients c’est vraiment l’une des plus belles partie du métier ! 🙂
    J’ai hâte de faire ce stage du coup.
    Merci pour ton témoignage 🙂

    Répondre
  6. ophélie

    bonsoir Raphaël encore un super témoignage mais j’ai une préoccupation, bon voilà moi je passe en première et je suis vraiment hésitante entre médecine et droit car en fait mon problème est que j’aime la médecine mais je ne sais pas si je suis faite pour cela car je ne supporte pas la douleur, de voir les gens souffrir me fait ressentir leurs souffrances et j’ai aussi peur de trembler en faisant une injection. Je n’ai pas peur concernant la théorie je suis un bosseuse mais en ce qui concerne la pratique j’ai beaucoup de doutes.

    J’espère que tu recevras mon message que tu le liras et que tu me répondras afin de m’aider sur tous ces doute.

    Merci d’avance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.